zetavares

Ze Tavares Tavares de Pindal, Nariño, Colombia de Pindal, Nariño, Colombia

Lecteur Ze Tavares Tavares de Pindal, Nariño, Colombia

Ze Tavares Tavares de Pindal, Nariño, Colombia

zetavares

J'adore Beatrix Potter. J'adore tricoter. Un livre qui combine les deux? Je devais le voir, simplement par curiosité. Malheureusement, le livre a été publié à la fin des années 1980, donc les modèles (principalement pour les enfants - ce à quoi je m'attendais, étant donné que c'est Beatrix Potter) sont extrêmement datés. Au lieu de modèles intemporels ou même «traditionnels», la plupart d'entre eux sont le type de vêtements que vous regardez en tant qu'enfant des années 80 et dites: «Je ne peux pas croire que ma mère m'a habillé avec ça». Vous savez, des pulls carrés à volants volumineux autour des cols, en rose pastel avec une grosse croix de lapin cousue sur le devant. Bien sûr, je ne m'attendais pas vraiment à trouver de superbes motifs à ajouter à ma collection, mais je pensais qu'il aurait peut-être de jolis dessins de bébé avec une esthétique Potter (vous savez, pour le futur bébé que je pourrais un jour avoir). Peut-être que si j'étais un tricoteur accompli, je pourrais trouver un moyen de récupérer certaines parties des modèles et de les mettre à jour pour les adapter à cette décennie ... mais ... je ne le suis pas. Tant pis. On dirait que le futur bébé s'en tiendra à Baby Gap.

zetavares

At first it was a quick and easy, interesting read, but I ultimately found the skipping around in time to be a bit confusing. I also realize that the author was blessed with a life full of well-known musicians, but there are times in the book where she seems to just list those people with no real purpose to the book..more like: I went to a party and here are all the famous people who were in attendance. That was a little off-putting to me. On the other hand, I really enjoyed her descriptions of June Carter Cash's relationship with her stepchildren and how June described them all as "her children"; the author's eulogy for June was elegant and seemed truly heartfelt. I hope that if I am ever asked to write a eulogy for anyone, I can write one half as moving.

zetavares

Max and the gang are at it again, saving the world. Not as good as the other books, somewhat predictable.

zetavares

love the sing song and noise effects.. fun to read.... get lost of giggles