rynthiacopa431

Luzan Reel Reel de Lerabe, Senegal de Lerabe, Senegal

Lecteur Luzan Reel Reel de Lerabe, Senegal

Luzan Reel Reel de Lerabe, Senegal

rynthiacopa431

C'est l'histoire de Santiago. C'est un vieux pêcheur cubain qui s'est associé à un garçon serviable dans son skiff, mais qui est sans poisson depuis 80 jours consécutifs. Il part très tôt sur les eaux un matin et se retrouve par la suite dans le combat de sa vie pour amener un merveilleux marlin. Il s'agit d'une lecture compacte et astucieuse pour tous ceux qui ne peuvent pas rompre avec tous les mystères de la mer. Hemingway sait mieux que la plupart comment injecter du sens dans les parties apparemment pittoresques de la vie, ou plutôt révéler le sens intégré dans nos jours pittoresques. Il fournit plus d'informations sur 120 pages que beaucoup d'auteurs sur 400 ou plus. Cela ne fait pas de mal non plus que ce livre soit arrivé au crépuscule de sa carrière d'écrivain - après Farewell To Arms et The Bell Tolls, après avoir reçu le prix Nobel de littérature en 1954, après toute la fanfare. Ce livre est le dernier acte de grandeur de Hemingway. C'est féroce et tranquille, l'histoire d'un homme qui sort tous les jours pour se perdre et se retrouver en mer. À la fin de la journée, qu'est-ce qu'un homme doit montrer pour lui et son travail? Et vers la fin de sa vie? Qu'est-ce qui vaut plus, le combat ou le trophée? Ce ne sont que quelques-unes des questions qui bouillonnent sous la surface dans ce court tome.

rynthiacopa431

Quand je pense que je dois l'étudier pour juin, je veux juste le déchirer en morceaux et commencer à pleurer! Ce n'est pas que ce soit un mauvais livre. C'est vraiment exhaustif et l'auteur donne beaucoup d'informations. Le problème est qu'il le donne en 94 pages: le livre est trop court pour la quantité de choses que Michel de Wolf essaie d'expliquer.

rynthiacopa431

Ce livre a pour moi la plus grande déception de l'année 2007. J'ai même payé pour la copie cartonnée, ce que je fais rarement, et j'avais hâte qu'elle arrive par la poste. J'ai patiemment attendu quelques centaines de pages pour trouver quelque chose de rédempteur sur ce livre et d'une manière ou d'une autre qui ne s'est jamais produit. Il y avait des aperçus d'élégance toujours aussi alléchants, c'est pourquoi j'ai pu terminer ce livre, mais cela ne m'a jamais vraiment ému. Je ne me souciais pas beaucoup des descriptions extrêmement détaillées de Sitka et de ses habitants. Mais surtout, l'intrigue n'a tout simplement pas retenu mon attention. Je vais réessayer Chabon un jour avec "Kavalier and Clay" et j'espère y trouver plus de joie.

rynthiacopa431

Je suis mal à choisir les favoris, sauf celui-ci.