casparshelde74

Caspar Shelley Shelley de Belkaya/Konya, Turkey de Belkaya/Konya, Turkey

Lecteur Caspar Shelley Shelley de Belkaya/Konya, Turkey

Caspar Shelley Shelley de Belkaya/Konya, Turkey

casparshelde74

La fantaisie urbaine que je lis et aime, celle de Jim Butcher, Kelley Armstrong et d'autres, a tendance à être américaine. Américain en termes d'auteur et de décor, mais aussi en termes de sensations du livre et de la prose. C'est bien, mais cela me laisse souvent un peu à l'écart, grâce à des références à des endroits ou à des gens dont je n'ai jamais entendu parler. Je pense que c'est aussi ce que ressent Ben Aaronovitch. Mais avec son dernier livre, Rivers of London, il a renversé la vapeur. Rivers of London est un mystère de meurtre, un style de fantaisie urbaine, et fait un travail de craquage en mélangeant la magie et les monstres avec une bonne police à l'ancienne. Ce qui le rend unique, cependant, c'est l'écriture centrée sur Londres, où la grande fumée est autant un personnage que n'importe qui d'autre. Donc, Londres en tant que personnage. C'est vraiment le cas. À peine une page passe-t-elle avant qu'Aaronovitch ne mentionne un lieu, un bâtiment ou un nom de magasin, essayant de vous tenir complètement au courant de la position de notre héros. C'est très bien pour la plupart des Londoniens, et pour ceux d'entre nous qui connaissent l'aménagement de la ville, mais je suis certain que cela deviendrait une nuisance pour les gens qui n'en ont pas. Pourquoi, par exemple, ne peut-on pas simplement nous dire qu'il descend du métro près de l'église St Paul, plutôt que de nous dire qu'il descend du métro à Covent Garden, qui se trouve sur la ligne Piccadilly, entre Leicester Square et Holborn? Ce n'est encore qu'un petit reproche, et il n'y en a pas tant d'autres. Oui, les personnages ont tendance à accepter un peu facilement l'existence de la magie, et oui, il y a un manque évident de magie de boule de feu et de foudre réelle, mais ces choses n'enlèvent rien au fait que Rivers of London est une véritable intrigante livre, avec une histoire amusante et sanglante. Notre héros est un peu en bois, bien que sympathique, tout comme sa meilleure amie Leslie, mais de nombreux personnages de soutien tels que la mystérieuse Molly - femme de ménage et une sorte d'entité démoniaque - et les esprits de la rivière comme Mother Thames et Beverly Brook, plus de compenser cela. Il y a aussi un fidèle compagnon de chien, qui est toujours le bienvenu! Ce n'est pas une épopée, ni une lecture incontournable, mais c'est très amusant et vaut bien le détour. Il y a plus de livres dans la série, qui sortiront rapidement tout au long de l'année, et pour ma part je les attendrai avec impatience. Conseillé.

casparshelde74

C'était une lecture amusante. C'était l'histoire de Daniel ou celle de Julian? Amour brûlant, personnes dangereuses, secrets à garder.