tolikd

Tolik Denysiuk Denysiuk de Karabük Province, Turkey de Karabük Province, Turkey

Lecteur Tolik Denysiuk Denysiuk de Karabük Province, Turkey

Tolik Denysiuk Denysiuk de Karabük Province, Turkey

tolikd

J'adore la fiction dystopique et c'est ce qui m'a amené à cette série. C'est bien, mais je ne peux m'empêcher de penser que l'auteur nous retient. Est-ce parce que c'est un livre YA? C'est boiteux si c'est le cas, mais j'aurais aimé savoir pourquoi. Elle a toutes les pièces d'une grande série dystopique et elle vous laisse en vouloir un peu plus. Elle me donne envie de continuer, donc c'est pas mal. Peut-être que c'est parce que ça ne se termine pas vraiment ... continue juste au "chapitre" suivant de la vie du garçon. Mais elle m'a intriguée, je vais vous le dire, alors elle a bien fait quelque chose. Il s'agit d'une époque et d'un lieu similaires aux nôtres, mais en raison des famines et de la surpopulation, le gouvernement impose un maximum de 2 enfants aux familles. Mais certaines familles se rebellent et ont 3 ou 4 enfants, illégalement. Ces enfants sont appelés "enfants de l'ombre" et ils sont cachés au monde pour les protéger d'un gouvernement qui les tuera s'ils sont découverts. Le travail de la Police de la population est tout simplement celui-ci ... appliquer la loi des 2 enfants à tout prix! Luke est un enfant fantôme, le troisième enfant d'une famille d'agriculteurs pauvres. Il est obligé de rester à l'intérieur et ne peut même pas regarder par la fenêtre de peur que quelqu'un le voie et le dénonce. Ses frères vont à l'école, travaillent à la ferme et ont une vie normale. Il est très jaloux et ne comprend tout simplement pas. Est-il le seul? Pourquoi est-il si "différent"? Mais un jour, il rencontre Jen, un autre enfant fantôme comme lui, qui habite à côté. Et sa vie ne sera plus jamais la même. Aussi différente que sa vie était et aussi malheureuse qu'il l'était ... il souhaiterait ne jamais avoir traversé la cour pour la rencontrer!

tolikd

I was thoroughly put off by the gay characterizations/sex/language in the contemporary story. I felt it was crude and disrespectful to weave that plot along with descriptions of religious rites and rituals that are sacred to some. I also felt it was misleading to weave in seemingly real letters and references to "sealed" "archived" documents that might lead the reader to believe they are in fact the real deal when they are not. It is fiction--based on fact, I will give you that--but, still fiction. In an area where there is so much speculation and curiosity, why not write a non-fiction book and share the real journals, the real documents, the real facts. Each of the subplots failed me in the end. I was disappointed in not knowing what happened to Eliza Ann Young, the contemporarary murder plot of the 19th wife from Mesadale was never developed enough to satisfy in any way, and the gay sexcapades of the son was pure trash. Don't waste your time -- find Wife No. 19 online (http://www.archive.org/details/wifeno...) and read that -- skip David Ebershoff's interpretation entirely.