elenatsigaridou

Elena Tsigaridou Tsigaridou de Olgina, Ida-Viru County, Estonia de Olgina, Ida-Viru County, Estonia

Lecteur Elena Tsigaridou Tsigaridou de Olgina, Ida-Viru County, Estonia

Elena Tsigaridou Tsigaridou de Olgina, Ida-Viru County, Estonia

elenatsigaridou

Le meilleur des trois!

elenatsigaridou

J'admire tellement des auteurs comme Melina Marchetta - non seulement c'est une écrivaine fantastique, mais elle n'a pas peur d'écrire en dehors du genre pour lequel elle est connue. Trop souvent, je vois des gens qui s'immiscent dans ce qui a réussi dans le passé; c'est peut-être ce qu'ils aiment vraiment écrire, mais je pense qu'une personne n'est pas limitée à un seul intérêt, ou, dans ce cas, au genre ou au style. Mais je m'égare. FINNIKIN OF THE ROCK n'est pas le style de lycée auquel vous êtes habitué, et c'est un fantasme solide avec juste ce qu'il faut d'épicité. Dès le début, vous serez plongé dans un grand récit s'étalant sur des années, avec toutes sortes d'éléments fantastiques; royaumes, chevaliers, prophéties et mal. Et pourtant, il y a encore beaucoup de moments calmes pour le développement du personnage. Finnikin lui-même n'était pas sans défauts, mais il n'est en aucun cas la même personne qu'il était avant le début de son voyage. Les personnages secondaires sont divers et proviennent de tous les horizons; Evanjalin était un peu trop standard [SUPPRIMÉ, EVANJALIN KICKS ASS ET EST CUNNING, MANIPULATIVE, FIERCELY LOYAL Je fronce les sourcils très fort à 16 ans pour utiliser le mot fougueux Je déteste tellement ce mot en ce moment] mais ce fait partie de ces histoires qui vous séduisent au fil du temps. Même Froi, un oursin de rue apparemment abandonné (qui, je crois, racontera le prochain livre de la série [hahahahaha en regardant en arrière, je ne savais pas à quel point l'histoire de Froi était incroyablement fantastique et dévastatrice allait être hahahaha]). Lumatere est un royaume sombre, presque en ruine, avec des gens qui meurent de désespoir et peu d'espoir d'être trouvé. L'ensemble du livre est assez sombre et l'action est granuleuse, mais réelle. Il m'a fallu un certain temps pour vraiment entrer dans l'intrigue, et cela traîne sur certains points; il y a beaucoup de déplacements de ville en ville sans beaucoup d'intervalle, mais la bataille finale est spectaculaire. C'est Melina Marchetta, donc même si j'ai des doutes au début, cela en vaut toujours la peine au final.

elenatsigaridou

Voici une autre suite qui s'est avérée aussi bonne que son prédécesseur. Je suis tellement content de retrouver ces rares cas, car je commençais honnêtement à douter de leur existence! Dans cette suite, nous sommes emmenés dans un voyage vers la cour d'hiver, puis vers les terres du milieu et le monde mortel. Tout comme dans Iron King, j'ai adoré chaque minute de succomber dans cet incroyable bâtiment mondial. Les récits détaillés de diverses créatures et les événements étranges qui ont eu lieu étaient aussi imaginatifs et précis que dans la préquelle. Et pour cela, je vous envie (encore une fois) Julie Kagawa. Le groupe de Meghan, Ash, Puck et Grim était une joie à suivre, comme toujours. Cette fois, ils ont la compagnie d'un allié plutôt inattendu dans leur quête pour mettre fin à une guerre des fées: le cheval de fer. Vous vous souvenez peut-être d'Iron King où il a capturé Meghan et Ash sur le territoire de Machina. Il était cependant un ajout bienvenu, pour être honnête, je n'ai jamais vraiment compris pourquoi il ressentait le besoin d'aider Meghan, à part le fait que le roi qu'il servait maintenant était faux. Peut-être que les véritables intentions de l'Iron Horse seront révélées dans les livres suivants? Un triangle amoureux émerge également dans cette suite. Nous savions tous que cela devait arriver, entre Meghan, sa meilleure amie Puck et le prince Ash. Ce que j'ai aimé cependant, c'est qu'il n'y a jamais vraiment de doutes sur qui elle veut. En d'autres termes, pas beaucoup de rebondissements, ce dont j'étais reconnaissant. Les pouvoirs de Meghan augmentent également tout au long de cet épisode, et c'est une chose subtile. C'est-à-dire qu'elle commence à se rendre compte qu'elle a des pouvoirs sérieux mais qu'elle est toujours très en difficulté avec ce que sont ces pouvoirs et comment les utiliser. J'ai adoré le fait que cela prenne un certain temps et ne soit pas accompli en un éclair, comme avec tant d'autres histoires paranormales que j'ai lues. S'il y a quelque chose dont je peux me plaindre, c'est que nous ne nous rapprochons pas beaucoup du mystère qu'est Iron Fey et de la façon dont Meghan est connecté à tout cela. En ce sens, c'est un livre du milieu. Pourtant, à cause des grands personnages (Grim étant toujours mon préféré), de la construction du monde, des dialogues excentriques, de l'action époustouflante et de la romance palpitante, je n'aurais pas pu m'en soucier moins. Aussi, je suis convaincu que Kagawa expliquera une ou deux choses dans le prochain épisode. Enfin, j'ai vraiment adoré la fin. Ça ne gâchera rien, et non ce n’est pas exactement une falaise. Mais, cela m'a laissé mal, soupirant joyeusement et mourant de savoir ce qui va se passer ensuite, tout d'un coup! Inutile de dire que je lirai très bientôt le troisième opus Iron Queen. Voir plus d'avis sur: http://tessreviews.blogspot.com

elenatsigaridou

Permettez-moi de commencer en disant que la pochette est effrayante. Le garçon a juste l'air effrayant. Je sais que vous ne devriez jamais juger un livre par sa couverture, mais bon sang, c'est effrayant. Au moins, l'art intérieur était meilleur. Mais assez à ce sujet. Je n'aimais pas tellement l'histoire. Je n'ai aimé que deux histoires, avec le mystère de M. Salmon et de leur rencontre avec le «vrai» Père Noël. La dernière histoire m'a rappelé l'une des histoires d'Enid Blyton. En parlant de lui, je dois relire ses livres. Il m'a manqué.

elenatsigaridou

Pas à cause de l'écriture ... Mais ce n'était pas la meilleure façon de raconter l'histoire. Toutes sortes de flash-back et enfin nous arrivons à quand elles sont des femmes adultes ... Je pensais que ce livre serait plus à ce sujet et moins axé sur leur enfance / adolescence. J'avoue avoir sauté aussi des pages de ce livre. Je pensais juste tout le temps, quand allons-nous arriver au point principal? Désolé, pour dire, je me fichais de cette lecture.

elenatsigaridou

i a going in to sixth grade ad i am loving all of nicholas sparks's books. this book is sorta like the movie and at the same time nothing like the movie. i would reccomend this book to all sith seventh and eight graders.

elenatsigaridou

This simple yet beautiful historical fiction picture book takes the reader on a journey to early nineteenth-century New England. It is spring time. The main character, the ox-cart man, prepares to leave for Portsmouth Market. The family helps him to load his cart. Everything that the family made or produced during the previous season is packed for sale. The family needs money to buy tools and seeds for the new season. At the market, the man sells all his goods including the cart and the ox. He wisely spends the earned money to buy provisions and tools and walks back home. Year by year the cycle repeats. The author of this book, Donald Hall, uses a very straightforward story line to describe simplicity of life and the repeating cycle of life. The book also tells the story of patience and endurance of those who lived on the 19th century New England farm. The book is nicely illustrated by Barbara Cooney whose pictures complement the story. The book provides an alternative lesson of history that is well suited for grades K-3 and an opportunity to learn new vocabulary for ELL students.